Longtemps resté sur le banc de touche de la digitalisation, le secteur de l’immobilier est aujourd’hui au cœur de la transformation numérique : nouveaux comportements client, nouveaux services, nouveaux métiers et innovations … La révolution digitale est en marche !

L’immobilier et le digital : une adoption lente et partielle

L’arrivée d’internet pour le grand public a révolutionné l’accès à l’information et bouleversé les dynamiques de notre économie traditionnelle en créant de nouvelles opportunités. L’une d’elle est l’émergence du e-commerce, nouveau canal de distribution très puissant.

De nombreux secteurs sont vite entrés dans la course mais l’immobilier est longtemps resté ancré dans un modèle plus traditionnel, la digitalisation se limitant dans un premier temps à la création de sites internet comme cartes de visite/vitrines virtuelles. Les processus métier ne changent pas : saisie des données manuelle, prospection non ciblée, formalités administratives au format papier …

Mais pendant ce temps, les clients, eux, ont pleinement adopté les outils digitaux et développent de nouvelles habitudes de consommation qui ne peuvent être ignorées.

Annonce immobilière

La crise sanitaire : catalyseur de la digitalisation

Pour beaucoup de secteurs de l’économie, la pandémie a rimé avec récession. L’immobilier a quant à lui tiré son épingle du jeu avec un record historique de transactions en 2020 !

Bien sûr, pour atteindre ces résultats, il a fallu s’adapter aux aléas du covid, des confinements et de la distanciation sociale grâce … au digital : estimations en ligne, visites virtuelles, modélisation 3D, démarches en ligne et signatures électroniques ont permis de surmonter la crise.

Et ce n’est que le début ! Post-covid, 50% des particuliers indiquent qu’ils ont davantage recours au digital pour leurs projets et 83% des agents immobiliers perçoivent la crise sanitaire comme un accélérateur pour le passage au digital (Enquête Meilleurs Agents, 2020).

Visite immobilière virtuelle

Un parcours client de plus en plus digital

De façon générale, le parcours client décrit le chemin suivi et les actions effectuées par le client entre le moment où il prend conscience d’un besoin et celui où il concrétise son achat.

Adapté à l’immobilier et, plus particulièrement, à la transaction, le parcours client se compose de 3 grandes phases :

  • La prise de conscience : Besoin de vendre son bien (souvent lié à un événement de vie type mariage, divorce, naissance etc…)
  • La phase de considération : Recherche d’information et comparaison des solutions
  • La décision : choix d’un professionnel, type de mandat, vente entre particuliers etc…

Bien sûr, toutes les étapes du parcours client sont importantes, mais l’une d’entre elle revêt une importance capitale : la phase de considération. En effet, dans un monde hyperconnecté, le client est hyperinformé, plus exigeant et amené à faire des choix sans l’intervention d’un tiers.

Selon une étude par GE Capital retail Bank, 81% des consommateurs cherchent des informations en ligne avant de faire un achat important, une proportion qui ne cesse d’augmenter ces dernières années.

Une tendance qui va tout naturellement s’appliquer au premier poste de dépense des français : leur logement. D’après de récentes études, plus de 90% des projets d’achat ou de vente commencent sur internet !

Plus précisément, on estime que :

  • 89% de vendeurs utilisent le web dans leur recherche immobilière (Etude realtor/Médiamétrie)
  • 43% des acquéreurs cherchent directement des biens Internet (Etude realtor/Médiamétrie)
  • L’acheteur visite en moyenne 5 sites immobiliers et sa recherche dure 28 jours (Etude Google, 2015)
  • Le vendeur visite seulement 2,2 sites immobiliers et sa recherche dure 28 min (Etude Google, 2015)

Dans un secteur de plus en plus concurrentiel, il est donc primordial pour les agences immobilières de travailler sur leur présence digitale afin de faire partie de l’éventail de considération d’un propriétaire vendeur !

Digitalisation de l'immobilier

La proptech au service des agences immobilières

Des clients de plus en plus connectés associés à un secteur immobilier qui se tourne vers le digital créent un terrain favorable pour la création de nouvelles entreprises qui participeront à la refonte de toute la chaine de valeur immobilière de la recherche de mandat à la signature de la vente.

Ainsi émerge le marché de la proptech (contraction de property et technology) qui rassemble ces entreprises mettant les nouvelles technologies à profit du secteur immobilier. Aujourd’hui, on ne compte pas moins de 530 start-ups dans la proptech en France !

Chacune aura son expertise et interviendra à différentes étapes du quotidien d’une agence immobilière. Certaines vont notamment aider les agences dans leur travail de prospection et notamment à capter ces propriétaires en pleine phase de découverte de leur besoin ou en phase de considération.

Le big data, par exemple, est une formidable opportunité qui permet l’accès à une quantité absolument gigantesque de données, qui, bien exploitées et analysées, permettent d’aller cibler précisément une clientèle en particulier.

C’est le cœur de métier de Maline, nous identifions les futurs propriétaires vendeurs sur une zone de prospection ciblée et travaillons votre notoriété auprès d’eux en amont du projet, offrant ainsi une longueur d’avance sur la concurrence. Nous travaillons main dans la main avec les agences pour les accompagner au quotidien dans leurs efforts de prospection aussi bien en ligne que sur le terrain.

Outil digital immobilier

Le digital, certes, mais de l’humain surtout !

Malgré tout, le métier d’agent immobilier reste résolument ancré dans l’humain. Le digital ne pourra pas remplacer le rôle de conseil et d’accompagnement personnalisé ! De même que la notoriété se travaille, certes, en ligne mais aussi sur le terrain.

Digital et physique ne sont pas en opposition mais se complètent. A tel point qu’aujourd’hui certains parlent d’immobilier « phygital » soit la combinaison gagnante entre les univers digital et physique permettant de tirer le meilleur de chacun pour offrir aux agences et à leurs clients la meilleure expérience possible.